Algorithme

Nos projets de recherche traitent de la narration de l’image photographique. Lors de la prise de vue, nous utilisons différentes stratégies laissant place à l’intuition, au hasard et à l’accident. 

Le projet « Algorithme » traite de la prise de contrôle momentané de la caméra automatisée qui cause la perte de contrôle du photographe. 

Lors d’une résidence d’artiste à Mexico, nous nous sommes intéressés aux gestes quotidiens, répétitifs que posent les vendeurs lorsqu’ils installent quotidiennement leur poste dans les marchés informels. 
Comme ces vendeurs qui construisent et déconstruisent, nous avons photographié en séquences les actions itératives de ces marchants lorsqu’ils montent et démontent leur poste de vente. Nous avons posé la caméra sur un trépied et ajusté l’appareil en laissant l’auto focus. Durant toute la journée, nous avons répété machinalement le geste de presser sur le déclencheur à un rythme non synchronisé. Nous avons dû quelque fois déplacer la caméra et utiliser les fonctions de rapprochement, on a laissé la caméra s’ajuster d’elle même.

Ensuite nous avons mis toutes les images dans un programme automatisé pour créer une animation. On a laissé passer les images successivement, sous forme de diaporama sans y apporter aucune modification. C’est en visionnant ces images séquentielles que nous avons observé les prises de décision aléatoire, voire intuitive du mécanisme automatisé de l’appareil. L’auto focus a créé un mouvement sur l’image comme la respiration humaine, on n’avait pas pris en considération que la caméra fixe tiendrait compte de tous les mouvements qui se passaient devant elle.



Vidéos en basse résolution (SD)





Vidéos en basse résolution (SD)